Codéveloppement

Co-développement

Qu’est-ce que le co-développement ? Il fait partie du coaching d’entreprise et peut être envisager pour les particuliers par l’intermédiaire d’organismes comme des réunions participatives.

Le co-développement s’adresse principalement aux entreprises souhaitant faire participer plusieurs de leurs collaborateurs et non aux particuliers. Cette activité se pratique uniquement en groupe de 6 à 8 personnes qui ne se connaissent pas. Lui reconnaissant malgré tout beaucoup d’efficacité même pour les particuliers, nous pouvons  l’envisager en collaboration avec des organismes tels que les mairies ou autres.

Ce système de développement est destiné à des personnes qui croient pouvoir apprendre les unes des autres, plus que d’elles mêmes. La réflexion sur la problématique actuellement vécue d’un des intervenants est effectuée en groupe, favorisée par un exercice bien structuré de « consultation ».

La personne amenant le problème du jour est « le client », pendant que les autres sont « consultants ». Les rôles de « client » et de « consultant » changent d’une séance à l’autre.

Le client porteur d’une préoccupation, d’un problème ou d’un projet souhaite être aidé à réfléchir, explorer, trouver des pistes, des regards différents.

Les consultants sont des contributeurs au service du client dans sa situation ; Ils apportent leurs expériences, leurs regards, leurs suggestions, leurs pistes d’action, leurs ressentis en fonction de la demande du client, ce qui ne les empêchent pas d’apprendre et de s’enrichir lors de cette consultation.

Ces personnes ne se connaissant pas, le respect est de mise et le jugement n’a pas sa place dans ces réunions. Nous sommes réunis pour nous aider mutuellement dans la bienveillance et le désir de réussir pour chacun. Le rôle du coach est basé sur le respect des règles imposées et l’animation du groupe. A chaque rendez-vous les rôles changent.

Ces réunions se déroulent en 6 étapes :

1) Exposé de la problématique ou du projet : La consultation commence par la présentation d’une situation sur laquelle l’un des participants appelé « le client » (pour toute la durée de la réunion) s’interroge.

2) Clarification de la problématique, questions d’information : Pour s’assurer de bien cerner la situation, « les consultants » (les autres participants) formulent des questions d’information. L’idée est de rendre encore plus explicite l’implicite.

3) Etablissement du contrat de consultation : Nous avons vu que l’étape 2 peut permettre au client d’apprendre sur sa situation  à de simples questions d’information et attirer son attention sur des zones obscures qui ont échappé à sa perception. Cette troisième étape consiste à ce que le client reformule ses besoins de consultation et en convient avec les consultants.

4) Réactions, commentaires, suggestions des consultants : Les consultants sont enfin autorisés à dire ce qu’ils pensent. Les talents particuliers des consultants sont appelés à communiquer au client tout ce qui peut, à leurs yeux, l’aider dans sa réflexion et son action. Ils doivent se demander continuellement : “ Ce que je veux lui communiquer lui sera-t-il utile? ” Le client lui-même et l’animateur voient au besoin à faire respecter cette norme fondamentale du groupe de co-développement : AIDER.

5) Synthèse et plan d’action : Après avoir été soumis à quantité de réactions, suggestions, conseils, le client doit faire un tri et l’obliger à dégager dès maintenant une ou quelques hypothèses d’action bien concrètes, réalisables à court terme. Le client s’engage publiquement par rapport au groupe, tout en se sentant soutenu et redevable. Le plan d’action réalisé par le client sera présenté à la prochaine rencontre et les résultats alimenteront l’apprentissage du groupe.

6) Identification des apprentissages et évaluation : À cette étape, tous les participants, client et consultants, sont invités à prendre note des principaux apprentissages déclenchés par la consultation. Ce n’est pas uniquement le client qui apprend de la consultation, mais tous les membres du groupe, y compris l’animateur.

Le co-développement donne de très bons résultats.